mercredi 1 novembre 2017

Athnuachan tome 1 - l'Académie



Synopsis :


Sélène est née dans un monde de traditions, de superstitions et de vieilles rancunes. Ces croyances lui sont inculquées alors qu'elle est choisie pour devenir une Guerrière, une protectrice de Mór-roinn, celles qu’elle a toujours traitées de harpies.
Ses doutes demeurent alors qu’elle se rend compte que l’apprentissage de la magie lui vient moins facilement que pour ses camarades.
Malgré tout, Sélène se découvre une nouvelle famille en ces femmes qu’elle avait depuis toujours appris à détester... mais aussi une différence qui pourrait bien remettre tout en question.


Chronique :


Athnuachan est le premier roman de Cyrielle, et autant dire que cette dernière m'apparait prometteuse. 

Mêlant la Fantasy et le post-apocalyptique, l'intrigue du roman est vraiment plaisante à suivre. Si le début se déroule d'une manière conventionnelle, j'entends par-là que l'héroïne est envoyée dans une académie pour y apprendre la magie et les rudiments du combat, entre autres, l'histoire s'est révélée toujours plus intrigante et palpitante au fur et à mesure de mon avancée. 

J'ai beaucoup apprécié l'originalité dont l'auteure a fait preuve dans le traitement de la magie et des dragons. Si la forme est classique, le fond lui, ne l'est pas. L'auteure a crée un univers plus vaste et riche qu'il n'y parait, tout en y mêlant une Histoire pertinente et faisant passer des messages importants, car faisant écho à notre propre monde. Preuve en est qu'il y a toujours moyen de prendre des thèmes connus à contre-pied et de les modeler de sorte à forger une identité propre à l'histoire créée.

Je me suis peu à peu plongé dans l'histoire, le début m'apparaissant un peu long par moments car très ancré dans le quotidien à l'académie, mais cela a aussi été une force, puisque l'auteure a pris son temps pour poser les bases de l'intrigue et faire se dérouler les événements pas à pas. De ce fait, la psychologie des personnages et leurs interactions sont bien travaillées, et j'ai apprécié chacun d'entre eux, ayant tous une personnalité propre et des réactions en adéquation avec celle-ci.
Sélène est un personnage qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé sa morale et ses questionnements quant à l'importance de la nature, mais aussi au sens de la guerre. En contrepartie, son impulsivité la rend imparfaite, mais ça n'en est que mieux, car une personne parfaite n'existe pas. 

Si j'ai pu deviner certains événements et comment l'histoire allait se finir, l'auteure parvient néanmoins à maintenir l'intérêt de l'histoire en insérant un mystère palpable autour des liens entre certains personnages et leurs origines. 

L'Écriture de Cyrielle est bien maitrisée, car j'ai ressenti une certaine émotion dans des passages clés, et ses dialogues sont bien construits. De même, la description de l'univers, des paysages, ainsi que des scènes de combat et de magie se fait imagée. 

Un petit bémol (heureusement sans incidence) m'a néanmoins titillé : l'absence de temporalité. Je n'avais aucune idée sur le nombre d'années écoulées, ou même l'âge des personnages. Arrivé à un chapitre précis, j'avais eu l'impression d'avoir été projeté quelques années plus tard dans l'intrigue, et ce sans m'en rendre compte. 

Cela étant dit, j'ai apprécié ce retour à l'ancienne civilisation, où les technologies ne sont plus et où la nature a repris ses droits. J'aurais d'ailleurs aimé davantage de passages concernant le fait que l'humain a bafoué des inventions de personnes ayant marqué l'histoire, au profit de son propre intérêt et de sa volonté de s'imposer au mépris de tout. J'espère de ce fait, à titre personnel, que le tome 2 contiendra davantage de passages pertinents à ce propos.

Athnuachan est un premier roman très abouti, l'auteure ayant fourni un travail de documentation qui prouve son implication et sa passion, notamment en ce qui concerne la mythologie celtique. Les noms des personnages n'ont pas été choisis au hasard, témoignage de la cohérence de Cyrielle dans la construction de son roman.

Je suis maintenant curieux de découvrir le 2ème tome, car je suis persuadé que cette œuvre mystérieuse a encore bien d'autres qualités à faire valoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire