lundi 29 mai 2017

Inalia tome 2 - Les larmes de saphir



Synopsis :


Dans le château d'Inalia, une main dominatrice tire les ficelles dont Pénélope est désormais prisonnière.

Telle une marionnette, un pion sur un échiquier pervers, elle voit son destin lui échapper et perd tout contrôle sur son existence : mensonges, trahisons, morts, violences, chantage... Son monde s'écroule pièce par pièce.

La venue des Elfes dans le royaume, lueur d'espoir se profilant à l'horizon, suffira-t-elle à détourner le sort qui s'acharne ?


Chronique :


J'attendais ce 2ème tome avec impatience, et je ne fus pas déçu, malgré quelques lacunes.
Ce tome 2 commence exactement là où le 1er s'était terminé, dans sa fin insoutenable. 

Je dois dire que la tension a été encore plus forte que dans le 1er. J'ai senti les personnages changer, s'affirmer, ou se découvrir pour certains. Mais les complots et trahisons sont eux aussi légions, ne laissant aucun répit aux personnages.
Maud laisse l'opportunité de faire s'exprimer les émotions de chacun, même si des personnages comme Sylvia (un phénomène décidément) ou Lucie mériteraient davantage de développement, car elles ont quand même une certaine importance au final dans l'histoire. 
J'ai aimé le fait que Timothée soit plus mis en avant, et certaines révélations à son sujet m'ont agréablement surpris. Je l'ai encore plus apprécié que dans le 1er, car il se révèle plus fort qu'il n'y parait, s'affirmant davantage dans ce tome. 
Le Roi s'avère être un personnage à la fois écœurant et intimidant. Ses véritables intentions demeurent plus ou moins mystérieuses, mais ses échanges avec Pénélope sont vraiment prenants car ils dégagent une force palpable.
Laurine, que j'avais déjà beaucoup apprécié, a montré encore plus de panache dans celui-ci. C'est une personne vraiment dévouée et attentionnée, qui n'a pas peur d'affronter sa famille pour le bien de Pénélope et des autres. J'aime beaucoup sa personnalité, c'est l'un des personnages les plus plaisants de la saga pour le moment, et j'espère que ça le restera.
J'ai moins apprécié Pénélope cette fois. Certes, elle garde sa personnalité et vit des choses horribles, ce qui opère une évolution dans son caractère, mais j'ai trouvé qu'elle ne se concentrait pas assez sur les choses essentielles à sa survie et sur elle-même, bien qu'elle finisse par prendre une bonne décision à un moment de l'histoire.
Quant à Alexandre... Si dans le 1er tome il m'avait intrigué, je peux dire que dans celui-ci, je l'ai adoré ! Certains de ses agissements demeurent un brin excessifs, mais pour la plupart compréhensibles. Il est celui qui a connu la meilleure évolution, car il révèle une certaine vulnérabilité, tout en continuant à dégager la prestance qui lui est propre. Sa psychologie est travaillée, et je comprenais ses sentiments, ce qui le tourmente tant. Malgré sa dureté et le mystère qui l'entoure, je suis persuadé que c'est un homme bon et sincère, même si le tome suivant pourrait peut-être (ou non) révéler des surprises.

J'en viens à un élément qui m'a fâché en particulier : la romance entre Pénélope et Stéphane, et Stéphane lui-même. 
Si dans le 1er tome, je trouvais que la romance ne prenait pas trop de place par rapport au côté anticipation, là ce fût l'inverse à mes yeux. Pénélope, bien que pensant à ses amies et à leur survie, n'avait quasiment que Stéphane à la bouche, et à la longue je me disais qu'elle avait quand même autre chose à penser (elle est jeune mais ça n'excuse pas tout), même si Maud continue à nous livrer ses pensées et ses interrogations par rapport à celles et ceux qui l'entourent. Venons-en à l'intéressé justement. Dans le 1er tome, j'avais apprécié sa morale et sa vision quant à la société dans laquelle il vit, je me disais qu'il était différent de la plupart des autres personnages, même si je restais sur mes gardes malgré tout. Quelle ne fût pas ma surprise en découvrant à quel point il retournait sa veste avec facilité. J'ai été surpris du traitement du personnage, que j'ai trouvé hypocrite et effacé. Je regrette de ce fait que la romance entre les deux ait pris une telle place.

Autre point m'ayant gêné : le manque de développement de la société. Dans le 1er tome, je trouvais compréhensible que tout ne puisse être révélé sur le Grand Changement, bien que certains éléments nous donnaient des réponses. Mais dans ce tome-ci, bien que les mêmes messages sur la nature, les animaux et autres subsistent, j'aurais aimé en savoir plus sur le fonctionnement de la société dans sa globalité. L'histoire se concentre davantage sur les intrigues au château, et c'est dommage. Étant un 2ème tome, je m'attendais à des réponses supplémentaires sur le fonctionnement économique, la répartition des différentes classes, etc... Je comprends cette volonté de faire revenir la société au temps où l'esclavage était légion, où l'eau et l'électricité n'étaient pas aussi abondantes pour le peuple, tout en faisant un parallèle avec notre époque, mais c'est dommage que Maud n'ait pas davantage développé ce côté de l'histoire cette fois.

Cela étant dit, l'histoire est toujours aussi prenante et est encore plus sombre que dans le tome précédent. L'écriture de Maud est toujours aussi agréable, ayant cette capacité à faire ressentir des émotions vraiment palpables. Ce tome démontre également la cruauté dont sont capables les haut-placés, me rappelant l'antiquité et ce côté gladiateur dans certaines scènes. Aussi, il fait la part belle à la liberté, à nos choix et à ses conséquences, tout en posant une question importante : doit-on tout sacrifier pour l'être aimé, ou doit-on sacrifier l'être aimé au nom de notre liberté et de notre souhait d'avoir une vie meilleure ?

Une relation Pénélope / Alexandre aussi troublante que touchante, des personnages travaillés pour la plupart, une tension qui submerge, l'arrivée du peuple Elfe, un tigre mystérieux... Autant d'éléments qui m'auront fait adorer ce second tome, malgré quelques lacunes émises. Mais finalement, là où certain(e)s ont préféré ce 2ème tome au 1er, je ne peux pas dire que je l'ai préféré, mais plutôt quasiment autant aimé que ce dernier.

J'attends le tome 3 avec un certain empressement, car Maud laisse encore le lecteur sur une terrible fin ! J'espère simplement qu'il permettra d'en découvrir davantage sur l'univers et d'apporter la plupart des réponses attendues. De même, je n'aimerais pas constater que la saga tourne en rond et se centre davantage sur la romance que sur l'anticipation, même si je sais qu'il y a un mélange des deux. Il s'agit quand même d'anticipation avant tout.

PS : comme il s'agissait d'une LC avec Papillon Voyageur et La tasse ébréchée, voici leurs chroniques :

Papillon Voyageur

La tasse ébréchée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire