dimanche 16 octobre 2016

La grande bible des fées



Synopsis :


Créatures merveilleuses, d’apparence féminine, dotées de pouvoirs surnaturels, généralement bienveillantes, les fées ont le pouvoir d’exaucer les vœux des mortels et de les protéger.
Mais la mystérieuse histoire du peuple des fées ne s’arrête pas là. Ces êtres de lumière ont une genèse, des rites précis, une religion (le nouveau testament des fées), des fêtes communautaires, une histoire du costume, des légendes en pagaille, une oeuvre littéraire et musicale importante (elles écrivent, entre autres, de la poésie)… Cet ouvrage rassemble en six livres: le Livre des origines, le Livre historique, le Livre poétique, le Livre des prophétesses, le Nouveau Testament des fées et l’Apocalypse des fées, l’essentiel de leur vie et de leur savoir. Écrite par un des plus grands spécialistes français de la féerie et illustrée par trois dessinateurs de talent, Sandrine Gestin, Davie Thiérrée et Amandine Labarre, cette Grande Bible des Fées est destinée à tous les amoureux du merveilleux et de des plus belles incarnations.


Chronique


Édouard Brasey est un auteur que j'admire, ses talents de conteur me surprennent à chaque lecture. Et une fois de plus, avec La grande bible des fées, je suis émerveillé  !

Cette bible, cette encyclopédie même, est un bonheur pour les yeux. La richesse de documentation d'Édouard Brasey est fabuleuse, tout a été minutieusement pensé et ordonné. Ce livre porte bien son nom, car il contient tout ce qu'il y a à savoir sur ces créatures aussi fascinantes que mystérieuses. De plus, l'objet-livre et les illustrations contenues à l'intérieur sont d'une très grande beauté. Rien que pour ça, il mérite qu'on en prenne le plus grand soin. Son aspect fait penser à ces grimoires un peu jaunis par le temps, à ces contes secrètement gardés.

En lisant cette grande bible des fées, je n'arrêtais pas de me dire qu'il est étonnant de constater à quel point l'imaginaire est présent depuis la nuit des temps. J'ai du mal à comprendre de quoi ont pu découler ces mythes et légendes, mais tout se rapporte finalement à l'homme. Ce livre est purement imaginaire (ou presque), et pourtant il y a un parallèle évident entre les fées et les hommes, entre le fonctionnement de leur monde et le nôtre. Il y a donc des choses à ne pas négliger, certains messages sous-jacents par rapport aux actions de l'homme ou au fonctionnement du système méritent d'être lus avec attention. J'ai eu par ailleurs la sensation d'un rapprochement entre les pouvoirs des fées et la wicca, par rapport aux rituels des saisons par exemple, ainsi qu'un parallèle avec la mythologie nordique.

J'étais émerveillé à chaque page, autant par ce que je voyais que par ce que j'apprenais. Je disais "ou presque" pour le côté purement imaginaire, car certains lieux mentionnés sont bien réels, et l'inclusion des légendes et mythes à l'intérieur de ceux-là rendent l'immersion d'autant plus grande. Les pages consacrées aux fées scandinaves ou celtiques, aux lieux enchantés comme Avalon, au calendrier des saisons ou encore aux fées du zodiaque m'ont enchanté. Certaines parties m'ont pourtant un peu moins subjugué que d'autres, mais dans l'ensemble ce livre est aussi édifiant qu'il est beau artistiquement parlant. 

Quiconque aime les fées ne doit pas passer à côté de ce livre, qu'il connaisse un peu ou pas ces créatures merveilleuses, qui elles non plus n'ont pas été épargnées par le destin, mais qui ont pourtant hérité de dons fabuleux et ancestraux.

2 commentaires:

  1. Sympa ta chronique :) ! Je pense que le wicca (dont je ne connais pas grand chose) rejoint les croyances celtes, c'est sans doute pour ça qu'il y a un rapprochement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Certainement, car la wicca est par définition la religion des sorcières. Cette magie est liée aux forces de la nature et à la Déesse lunaire. La magie des sorcières a pour principe l'harmonie avec la nature, donc les croyances celtes sont similaires dans l'esprit ;)

      Supprimer