mercredi 5 novembre 2014

Le Lointain tome 1 : La prophétie Elfique



Synopsis :

« Un jour viendra où l’enfant abandonné resurgira, se soulevant contre ses pairs avant de récupérer le trône qui lui est destiné. »
Telle est énoncée la prophétie des Elfes.
En abandonnant sa fille sur Terre, la reine Mirage est bien loin d’imaginer la tournure que prendront les événements dix-sept ans plus tard… Eden et Élodie ne sont pas au courant de ces paroles ancestrales, et pour cause : ils vivent sur Terre, et ne connaissent les Elfes que dans les livres. Cependant, ils ont des origines communes que chacun ignore, et qui pourraient bien les mener droit vers cette prophétie…
Guidés par Aimy et Arcan, des Mirages, ils poursuivront la quête de leur destinée, afin de reprendre leur place dans le Lointain. Mais de sombres secrets refont surface et le passé se dévoile, révélant traîtrises et mensonges. 

 Chronique :

J’avoue que je me tâtais avant de prendre ce livre. Le résumé ne m’avait pas enchanté, mais bon, comme c’est un Valentina (argument de taille^^), après tout pourquoi pas.

Premier constat dès les premières pages : c’est rapide ! Vraiment, les événements se succédant étaient un peu trop brusques, et même quelque peu clichés ! En quelques pages, les deux personnages principaux se retrouvent dans Le Lointain ! Leur vie sur Terre, leurs relations n’étant pas très développées. Mais là n’était pas le plus gênant. Le plus gênant étaient les réactions, la manière d’être de certains personnages, à commencer par Élodie. Mais qu’est-ce qu’elle a pu m’agacer celle-là !!! Des baffes à celle-ci ! À peine apprend-t-elle que sa mère l’a abandonnée sur Terre qu’elle est animée d’une folie vengeresse, faisant presque passer sa mère pour le Diable en lui-même !! Euuuh, y a pas un problème là ? Certes elle a été abandonnée sur Terre dès la naissance, mais quand on a un minimum de bon sens, de jugeote, on essaye quand même de comprendre la raison de cet abandon ! Je sais bien qu’on peut tous être impulsif, se laisser emporter par nos émotions, mais là c’était trop, elle n’essayait même pas de comprendre ! Niveau crédibilité ce n’était pas ça la concernant.
J’en viens à Arcan. C’est un personnage mystérieux au départ, assez froid même, mais étant maître de lui-même, bien qu’ayant un passé tourmenté. Celui-ci va être comme un père pour Élodie, car la prenant sous son aile et lui apprenant ce qu’il sait de la magie et du Lointain.
Quant à Éden, c’est un personnage que j’ai vraiment apprécié. Il sait faire preuve de bon sens, ne se laisse pas abattre (compte tenu de sa situation sur Terre), et a un humour que j’ai bien aimé ! Ce qu’il va découvrir sur lui au fil de l’histoire le chamboulera, et à raison. Mais, c’est un personnage qui sait garder les pieds sur terre (bien que techniquement il n’y soit plus à un moment du livre… ok je sors^^), et qui saura rebondir quand il le faut. Sa rencontre avec Aimy le changera radicalement, mais je n’irais pas plus loin. Ah, je vais quand même évoquer cette dernière. C’est assez le genre enfant pourrie gâtée au départ. D’accord c’est une Princesse, mais justement, elle a tous les clichés du genre, faisant un peu trop de manières à mon goût. Ensuite, d’autres personnages faisaient preuve d’incohérences dans leurs actions, ou mêmes réactions, retournant leur veste en quelques secondes. Je ne développerais pas pour ne pas spoiler, mais voilà, certains personnages manquaient cruellement de crédibilité. Mais je vais m’arrêter là pour les personnages, pour l’instant.

Je vais parler des points positifs maintenant, à commencer par l’univers. C’est vraiment le point fort du livre. C’est carrément magique, et le terme s’y prête bien ! Il est très bien travaillé, se parant de décors somptueux (autant naturels qu’architecturales), féeriques même, et d’une magie assez originale, bien que j’y ai vu quelques similitudes avec Harry Potter (mais ce n’est pas un reproche). Mais ça ne veut pas dire que l’auteure n’a pas sa manière de faire, au contraire. Les créatures peuplant l’univers sont magnifiques pour certaines, et d’autres le sont beaucoup, beaucoup moins^^ Même si la plupart sont bien connues de l’imaginaire, l’auteure a quand même su leur donner quelques caractéristiques intéressantes, et ce n’est pas plus mal.
Autre point positif, l’écriture. Malgré les incohérences de quelques personnages et la rapidité de certains événements, ça se lit facilement et assez vite. C’est fluide, les mots choisis pour les dialogues sont suffisamment prenants, et l’auteure arrive, avec facilité, à immerger le lecteur dans son univers (vu la beauté de ce dernier^^).

Pendant une bonne partie de la lecture, le livre a quand même eu du mal à m’emporter, malgré l’univers bien travaillé. Tout se faisait encore un peu trop brusque, et certains personnages paraissaient ne pas évoluer, se montrant toujours aussi incohérents dans leurs actions et réactions, surtout un en particulier (oui Élodie je parle bien de toi^^). Pourtant, dans la dernière partie notamment, la situation s’est inversée. Les personnages ont gagné en épaisseur, en évolution, et j’ai commencé à m’attacher à la plupart d’entre eux. J’ai fini par comprendre le pourquoi de la chose, et une révélation notamment a changé la donne, tellement elle s’est révélée… choquante. Et s’il y a des personnages que j’aimais assez au départ, dans la dernière partie cela a changé. Du coup, j’ai fini par assez apprécié Élodie, car si elle était bourrée d’incohérences, je dois reconnaitre qu’elle a quand même le mérite d’aller jusqu’au bout d’elle-même (fréquemment au-delà en fait), et de faire preuve de bon sens quand la situation l’exige, même si elle est foncièrement trop impulsive et colérique la plupart du temps. Cela dit, des personnages restent détestables (même si ça sert bien leur rôle) tout le long du livre, et ils font partie de ceux qu’on a envie de torturer !

Bon, il serait temps de conclure je crois, parce que ça ne va jamais finir sinon !
Malgré beaucoup de défauts au départ, Le Lointain fût une belle lecture, ayant des qualités évidentes, et un univers très riche. Le livre se lit un peu comme un conte finalement (ceux qui l’ont lu comprendront ce que je veux dire). Il prône également certaines valeurs, et ça aussi c’est appréciable. La fin donne envie de connaitre la suite, et il ne fait pas de doute qu’il y aura encore des surprises dans le 2ème tome. Même si le livre ne m’a pas subjugué, j’ai quand même envie de connaitre le fin mot de l’histoire.


Je tiens quand même à dire bravo à Mélanie Bouteiller, qui a su montré un potentiel certain pour une 1ère publication. 

Chronique de L'Éden des Rêves

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire