mardi 25 novembre 2014

13 à table !



Synopsis :

Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles Legardinier, Bernard Werber, et Tatiana de Rosnay.

13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.
 
Chronique :

Dès que j’ai vu ce recueil, j’ai sauté sur l’occasion ! En particulier motivé par l’envie de faire une bonne action, parce que ce n’est pas tous les jours que cela arrive. Et autant dire que je ne regrette nullement ce geste, car ce petit recueil de nouvelles, réunissant des grands de la littérature française, m’a fait passer un très bon moment de lecture dans l’ensemble, mais surtout parce que dans l’esprit, l’intention de ces auteurs a été fantastique !

Évidemment, je ne vais pas m’attarder sur les treize nouvelles, ça serait trop long, d’autant plus que certaines m’ont laissé de marbre, et une en particulier m’a assez… refroidi !

Avant de livrer mon impression, je tiens à saluer le geste de tous ces auteurs, car les Restos du Cœur sont une noble cause, crées par un humoriste (je m’avancerais si je disais l’homme, ne l’ayant pas connu) exceptionnel, qui je crois savait plus que tout autre ce que l’humour pouvait apporter ! Je suis heureux de voir qu’après tout ce temps, son aura perdure. Je crois que par les temps qui courent, les Restos du Cœur ont plus que jamais besoin d’aide et de soutien !

J’avoue que certaines nouvelles m’ont submergé, et même plus, car ayant trait aux Restos du Cœur et à ce qu’ils veulent transmettre, véhiculent comme valeurs. Comme je l’ai dit, certaines m’ont laissé de marbre, mais trois d’entre elles notamment se démarquent, par leurs messages extrêmement forts entre autres.

Parmi ces trois, il y a celle de Gilles Legardinier. Faisant partie de mes auteurs indispensables, je savais que quelle qu’elle soit, sa nouvelle me toucherait, et ça n’a pas rater. Je ne suis pas surpris par la sincérité et l’humanité dont l’auteur fait preuve, d’autant plus qu’il raconte sa propre histoire, ce qui la rend encore plus touchante et immersive. Poignante, triste et belle à la fois, l’auteur nous rappelle combien le facteur et le contact humain sont importants, et que les repas que l’on partage avec ceux qu’on aime sont justement bien plus que des repas. Ce sont des souvenirs qu’il faut pouvoir garder en mémoire, car c’est ce qui nous rend vivants. Une nouvelle qui m’aura donné une autre vision de la vie, tellement Gilles Legardinier sait trouver les mots qui touchent. J’aimerais tant pouvoir connaitre l’homme derrière l’auteur.
Vient celle de Marc Levy. J’avoue qu’elle m’a profondément touché, les messages de paix et de tolérance étant très forts. C’est une nouvelle très humaine, qui fait réfléchir sur la morale de la société notamment, et d’autres choses plus ambigües.
Enfin, et là j’avoue que c’est ma préférée, celle d’Emmanuel Schmitt. Cette nouvelle m’a émue au plus haut point ! Elle n’est qu’amour et compréhension, et incite à la réflexion au niveau social et affectif. Le message est tellement beau, fort, réaliste et dur en même temps, qu’il est susceptible de changer ma vie. C’est le genre de nouvelle qui chamboule, qui touche l’âme. Grâce à elle, mon regard sur le monde a évolué je crois.

Celle de Chattam, bien qu’intéressante au niveau psychologique, m’a refroidi ! Toutefois, elle démontre une forte imagination, mais confirme mon impression quant à ne pas lire ses livres. J’ai par contre été touché par celle d’Agnes Ledig, qui a une bonne morale et est vraiment toute belle. Idem pour celle d’Alexandra Lapierre. J’ai plutôt aimé celle de Thilliez, dans ce rapport avec la nature et les animaux, nous alertant sur le devenir de la planète. Quant à celle de Werber, comme je m’y attendais de sa part : originale, décalée, en plus d’être assez pertinente, et elle relève un célèbre évènement qu’on ne comprend qu’à la fin. Elle ne m’a pas forcément emballé, mais elle a le mérite d’être assez singulière. Pour ce qui est des autres, elles m’ont laissé plus ou moins indifférent.

Une dernière fois, je ne peux que saluer le geste de tous ces auteurs, qui ont pris le temps d’écrire ces nouvelles pour une noble cause, et chacun à sa manière. Merci à eux, sincèrement. Je pense que la plupart des auteurs ont cherché à transmettre un message fort en participant à ce projet (cela se ressent clairement chez certains). En fait je crois qu’ils l’ont tous fait, mais d’une manière plus ou moins prononcée. C’est un livre qui mérite d’être lu, car certaines nouvelles vous toucheront forcément, et en plus vous ferez une bonne action ! En ce qui me concerne, ce recueil m’aura permis de faire évoluer mon regard sur le monde, grâce notamment aux trois nouvelles que j’ai citées, et je suis heureux surtout d’avoir fait ce geste pour les Restos du Cœur, car ils le méritent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire