lundi 7 juillet 2014

Plus fort que la haine



Synopsis :

Fin des années 50, abandonné à 3 ans sur une route par sa mère, puis cloué durant deux ans sur un lit d'hôpital par les coups reçus de son père, Tim est alors un petit garçon au coeur et au visage cassés. Arrivent ensuite les placements en famille d'accueil, avec leur lot de désillusions qui ne font qu'augmenter la carence d'amour d'un enfant qui va petit à petit durcir son coeur pour ne plus souffrir.
Chef de bande à 12 ans, son unique désir est de réaliser l'exploit de se faire renvoyer de la maison de correction pour vivre "libre" dans le Paris des années 60. Et là, c'est un combat quotidien contre la faim, le froid, les mauvaises rencontres... Tour à tour commis épicier, braqueur de prostituées, gigolo, il découvre la perversité de certains milieux mais aussi l'entraide entre les plus pauvres et l'amitié vraie. Cependant, le jeune homme garde au fond de lui la rage de vivre et de haïr. Il apprend la boxe, gagne des combats et acquiert une certaine respectabilité. Mais, derrière l'adversaire,
c’est en fait son père qu'il veut mettre K.O.
A 20 ans, il rencontre les cassés, les tordus, les handicapés que la société rejette et qui vont le bouleverser, au point de lui faire vivre une nouvelle aisance...
A travers cette autobiographie, l'auteur nous dévoile l'itinéraire d'un enfant perdu, et retrouvé. Ses mots ont la force de coups de poing, et l'écriture lapidaire délivre un message rempli d'espoir en la capacité d'amour et de pardon de tout homme, même du plus blessé.


Chronique :

C’est grâce à une auteure (elle se reconnaitra ;) ) que j’ai découvert cette autobiographie, dont le résumé m’avait beaucoup attiré. Et autant dire que ce fût une magnifique lecture, à la fois émouvante, choquante, et pleine d’enseignements.

Je pensais clairement dès le début que Tim était un enfant maudit. Abandonné par sa mère, battu par son père alcoolique et maltraité par une belle-mère qui ne voulait pas de lui, son enfance a été misérable. Certaines scènes m’ont vraiment choqué et je n’arrivais pas à croire qu’on puisse faire autant de mal à un enfant qui ne demandait qu’à vivre et être aimé. Les 100 premières pages sont les plus dures du récit. Malgré la misère qui le rongeait, cette dernière lui a pourtant permis d’observer le monde avec un œil avisé, apprenant à se débrouiller de mieux en mieux. Cet homme aura vraiment vécu plusieurs vies en une seule. À côté, la plupart d’entre nous en ont une belle, mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas se battre pour autant.

Animé par une vengeance sans pareil, il n’aura de cesse d’errer dans les rues, faisant des rencontres tantôt tragiques, tantôt heureuses, mais toujours à la recherche de ce qui le maintiendra en vie, et lui permettra d’assouvir sa vengeance. Cependant, une rencontre bouleversera son existence, et celle-ci sera décisive dans son désir de changer, de devenir meilleur.
Sa rencontre avec les Archiens (les personnes membres de l’Arche fondée par Jean Vanier) et d‘autres personnes de foi sera l’élément déclencheur de son changement. Grâce à elles, et notamment celles souffrant d’un handicap, il prendra conscience qu’il existe des personnes vraies, ne vivant que pour donner de l’amour aux autres. Mis à genoux par l’amour que ces gens lui donnent, il n’aura de cesse de lutter contre ses démons, car voulant absolument changer de vie malgré toutes les atrocités qu’il a subit. Je dois dire que ce sont les passages qui m’ont le plus touché, et qui m’ont fait aussi prendre conscience de certaines choses. Malgré l’égoïsme de la plupart des gens, la cruauté de la vie qui est capable de ne rien nous épargner, tant que résident des personnes vraies, il y a de l’espoir. L’amour véritable est toujours possible, tant que nous gardons la foi. Je me suis retrouvé dans certains de ces passages, dans certaines questions que Tim se pose. La rédemption est possible pour tout le monde, mais je crois que le pardon est l’une des choses les plus difficiles à faire quand on a connu une enfance aussi meurtrie que celle de Tim. Néanmoins, sa foi en Dieu lui permettra de surmonter toutes ses souffrances, et d’enfin se trouver.

Ce livre est un témoignage extrêmement poignant ! Malgré sa dureté, c’est pourtant un hymne à la vie, à l’amour, à l’espoir, à la foi, au pardon. Pour moi, il démontre également que certaines rencontres que nous faisons ne sont pas le fruit du hasard, comme si elles nous étaient prédestinés, et que l’entourage y est pour beaucoup dans notre chemin de vie. Je suis ressorti de ma lecture bouleversé, tellement ce témoignage est d'une grande force, un modèle de courage et de résilience ! Mais je crois que quand on lit ce livre, on en ressort aussi grandit.

3 commentaires:

  1. Bon, allez, c'est parti pour le premier commentaire!!
    Je suis heureuse de voir que tu as apprécié ce témoignage! Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant le fait qu'on dirait vraiment que Tim a été maudit, et la première longue partie du bouquin est terrible à lire. Et pourtant, on ne pense jamais à s'arrêter en se disant "c'est trop dur, je ne peux pas continuer". Comme si Tim nous disait sans mots qu'il y a autre chose après... Et exactement! Plusieurs vies en une seule!
    C'est vrai que sa rencontre va lui permettre de réaliser qu'il y a des personnes "autres" que celles qu'il a connues auparavant. Quel bouleversement! Et on le sent tellement à travers lui...
    Cet homme est pour moi un exemple parce qu'il a été mis à genoux. Des personnes qui ne demandaient qu'à vivre et à aimer ont percé sa coquille, sa carapace si épaisse et quand on travaille avec ces personnes, on sait l'effet que ça fait, en moindre. Le chemin que fait Tim, humainement et spirituellement est juste merveilleux et il ne peut que marquer et émouvoir...
    Je suis tout à fait d'accord avec toi pour tout le dernier paragraphe! Les rencontres ne sont pas le fruit du hasard... Et voilà aussi pourquoi je relis souvent ce témoignage, pour en ressortir bouleversée, petite enfant et à la fois plus sage... je n'ai rien vécu, par rapport à lui, mais son histoire influe sur la mienne, sur chacune des personnes qui le lisent! Et puis.. c'est un bel hymne à l'amour et à la foi, quoi ^^
    Bref, une chronique très belle, pas très longue mais suffisamment pour extraire l'essentiel ! :D

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai même adoré ! ;) C'est vrai que c'est addictif au possible, je voulais toujours connaitre la suite, et Tim laisse à chaque fois entrevoir qu'il y aura un autre événement tout aussi important.
    Tout à fait ! Il a une telle façon de raconter les événements qu'on le ressent vraiment. Le passage qui m'a le plus touché c'est au moment où le garçon passe 2 jours sur sa machine à écrire, pour finalement lui écrire 5 lignes et lui dire "bon anniversaire". C'était d'une telle sensibilité et émotivité, si humain...
    C'est vrai. Quand on tombe c'est finalement pour mieux se relever, et il faut y croire de toutes ces forces. Oui, parce que ces personnes lui ont prouvé que la sincérité et l'amour existent bel et bien. Oh oui ! C'est un modèle de courage et de volonté, où l'espoir et la foi règnent sans cesse finalement. C'est admirable !
    C'est un livre plein d'enseignements, du coup je comprends pourquoi tu le relis souvent, il est très fort émotionnellement. Oui, c'est justement pour ça que j'ai dit à la fin que quand on le lit, on en ressort grandit.
    Merci beaucoup ! :D Je suis content que tu m'aies écrit ce beau commentaire, qui me fait très plaisir :) Finalement, on dirait que j'ai bien fait de créer ce blog (que je dois encore développer malgré tout hihi) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HIhi, tant mieux ^^ C'est la force des témoignages, et surtout de celui-ci!
      Il le raconte avec son coeur, ses tripes, et on le ressent forcément!! Oh moi aussi, qu'est-ce que ça m'a émue!! C'était si fort...
      Eh oui, il faut dire "oui", encore une fois... y aller à fond. Tout à fait! Ils lui ont appris la gratuité et le don de soi!! Je suis bien d'accord avec toi, admirable, oui, vraiment...
      Oui, il y a toujours quelque chose à en tirer, parfois ça dépend aussi de la période de ta vie, de ta sensibilité actuelle ;) Oui, je m'en doutais ^^
      Je t'en prie, avec plaisir! Eh bien, c'est le plus important ^^ Oui, tu as bien fait, et les quelques aménagements que tu as faits depuis ma dernière visite sont superbes!!! J'aime beaucoup, on sent que tu prends place dans ton espace, pour le partager avec les autres ^^

      Supprimer