mardi 7 janvier 2014

Mot pour maux



Synopsis :

Pour Ophélie Pemmarty, les mots sont des alliés des plus précieux. Doux comme du satin et tranchants comme du métal, ils la guérissent de tout. Ils sont à la fois le fruit, la chair et la solution de toutes ses obsessions. Ses poèmes et ses chansons sont comme elle : généreux, sincères et terriblement tendres. Avec son livre, l'auteur nous offre ce qu'elle a de plus cher : son amour pour la vie et pour les hommes. Ophélie Pemmarty a 19 ans. Passionnée de littérature, de chant et de photographie, elle a déjà publié deux romans aux éditions Le Manuscrit. Elle continue avec Mot pour maux à poser un regard délicat sur le monde qui l'entoure.

Chronique :

J'ai du mal à trouver les mots qui peuvent expliquer tout ce que j'ai ressenti.

Ce recueil est une merveille ! D'une extrême sensibilité, d'une grande profondeur émotionnelle, et d'une beauté incroyable. Ophélie porte un regard extrêmement lucide sur le monde, la vie, et les sentiments humains. Tour à tour j'ai souri, réfléchi, rêvé, mais bien souvent je l'avoue, l'émotion me submergeait. Je ressentais ce qu'Ophélie a pu ressentir, car je partage pratiquement les mêmes pensées et réflexions sur le monde qui m'entoure, ou sur moi-même. Pas mal de poèmes me caractérisent également. Dans cette manière de se sentir incompris, opressé par le regard de certaines personnes qui vous voient comme quelqu'un de différent. Il est aussi question de la bêtise et de la cruauté de ces derniers. Ce recueil évoque des choses belles et tristes à la fois, mais est aussi porteur d'un message d'espoir, de tolérance, de sincérité, et de pleins d'autres choses.

Je finirais en disant qu'Ophélie me touche énormément.
Je pense sincèrement qu'au-delà de l'auteure, c'est une personne qui mérite vraiment d'être connue, et surtout comprise. Car il ne faut pas oublier que derrière un écrivain, il y a une personne, qui écrit certes pour elle-même avant tout, mais qui désire cependant partager son monde. Il y a toujours une partie de la personne (ou même beaucoup) dans ses livres, et c'est pour cela qu'Ophélie m'a touché à ce point. Alors merci Ophélie pour ta tendresse, ta sincérité, ta sensibilité. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire