jeudi 23 janvier 2014

Fils des Brumes tome 3 : Le héros des siècles



Synopsis :

Pour mettre fin à la tyrannie, Vin a tué le Seigneur Maître. Mais en essayant de fermer le Puits de l’Ascension, elle a laissé s’échapper une des formes maléfiques de l’Insondable. Depuis, ses Inquisiteurs et les brumes font toujours plus de victimes, tandis que les cendres qui tombent du ciel sont devenues incroyablement lourdes, menaçant d’ensevelir le pays et d’affamer les hommes. Vin et l’empereur Elend Venture espèrent sauver ce qui peut encore l’être. Mais pour cela, ils devront découvrir les derniers secrets du Seigneur Maître : l’ultime cachette d’atium, le plus puissant métal des Fils-des-Brumes, et l’identité du Héros des Siècles.

Chronique :

J'en attendais beaucoup de cette conclusion ! Et je ne fus pas déçu ! Pourtant, presque vers le milieu du livre, ce tome m'avait un peu moins captivé, l'auteur s'éternisant un peu trop sur les pensées des personnages. Mais ensuite, l'auteur a donné une brusque accélération au récit, sans pour autant tomber dans la surenchère d'action. À un moment dans le récit, l'auteur m'a fait vivre un moment d'exaltation que je n'avais jamais ressenti auparavant en Fantasy, offrant une scène de combat d'une intensité et d'une beauté immenses, donnant toute sa superbe à cette oeuvre à l'aspect ténébreux et chaotique !!

Globalement, les personnages ont mûris et ils agissent plus par instinct. J'ai apprécié que l'auteur mette en avant des personnages qui étaient jusque-là restaient secondaires, en particulier Spectre, qui connait une évolution assez époustouflante. Je ne vais pas m'étendre sur l'originalité ou la créativité de l'auteur, qui ne sont plus à démontrées.

Je préfère finir en saluant le génie de Sanderson. La façon dont il est parvenue à créer tout cet univers est incroyable ! Un univers d'une richesse exceptionnelle, dont la complexité et l'originalité ont de quoi ebahir. Il a réussi à mêler plusieurs genres avec un bel équilibre (ce qui est risqué et rare). Ses personnages, pour le genre, sont d'une belle matûrité, et ont quelque chose de singulier (notamment Vin !). Il est parvenu à inclure à la fois une trame mystique et historique fascinantes et très riches, qui, à bien des égards, s'apparentent à notre monde. Et ce, sans tomber dans le manichéisme.

Jamais une oeuvre de Fantasy n'avait su me captiver à ce point jusqu'à présent ! Il y a encore des éléments que je peine à comprendre dans son intégralité, tellement l'élaboration de Sanderson fût millimétrée de bout en bout, incluant un suspense surprenant.

Fils des brumes est une oeuvre de Fantasy pour le moins unique en son genre, dont les nombreuses trouvailles et qualités la rendent, à n'en pas douter, vraiment mémorable ! S'il y a bien une saga de Fantasy à ne pas rater (pour quiconque aime le genre), c'est celle-ci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire